50 euros pour faire réparer son vélo, c’est parti !

C’est l’une des mesures phare du plan à 20 millions du Gouvernement : le (maintenant) fameux “coup de pouce” à la réparation de son vélo.

L’objectif est (encore une fois) de favoriser l’usage du vélo dans les déplacement post-déconfinement.

Ainsi, depuis le 11 mai la plateforme vous est ouverte à vous clients. Pour chaque vélo réparé (une seule fois par vélo), le client paiera une part de la réparation. Le reste sera payé directement, par l’Etat, au mécanicien.

On ne va pas se mentir, quand on peut faire compliqué, il ne faut pas se priver :

  • il sera demandé au client une pièce d’identité et son numéro de téléphone, à titre d’identification,
  • il devra signer une attestation sur l’honneur comme quoi son vélo est bien destiné au déplacement (au cas ou cela serait pour mettre en décoration dans son jardin) ; en même temps, comme ça, le Gouvernement il est sûr de on coup,
  • le dispositif commence le 11 mai, et à condition que le professionnel ait bien créé son compte sur la plate-forme https://www.coupdepoucevelo.fr/auth/home

Pour vous aider, nous vous invitons vivement à prendre connaissance du mode d’emploi que met à notre disposition, sur son site, Isabeille Le sens :

Pour vous aider, nous vous invitons vivement à prendre connaissance du mode d’emploi que met à notre disposition, sur son site, Isabelle Lesens :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments