La culture du vélo, un parcours d’obstacles

France culture - 13 mai 2020
CONCORDANCE DES TEMPS par Jean-Noël Jeanneney

Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire, veut profiter des circonstances pour ”installer une culture du vélo en France”.

mais où est passé mon vélo ?
mais où est passé mon vélo ?• Crédits : Warut Chinsai / EyeEm – Getty

Vous vous souvenez du sketch de Pierre Desproges dans lequel il raconte sa haine des cintres ? Des cintres tels des ‘’vampires’’, ‘’accrochés à leur tringle dans la pénombre hostile’’, et qui refusent obstinément de lâcher leurs proies. ‘’Le cintre est un loup pour l’homme’’ dit Desproges. Je serais tenté d’ajouter que c’est aussi, parfois, le cas du vélo.

Il faut habiter en immeuble pour avoir déjà vécu l’expérience traumatisante qui consiste à récupérer le sien dans le local qui lui est dédié. Quelle que soit la configuration des lieux, il y a une loi d’airain qui veut que le local à vélos est toujours trop petit. Y retrouver sa bicyclette, l’extirper du fatras sans attraper le tétanos relève de l’exploit…qu’il faudra renouveler au moment du retour.

Ecouter et lire la chronique :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments