Le vélo, ça s’apprend

Le vélo, ça s’apprend

TRIBUNE
Par Bernadette Caillard-Humeau,
vice-présidentede la Fédération
des Usagers de la Bicyclette (FUB)
La Croix -  le 18/07/2019 à 19:10 

Le déplacement de la Ministre des sports Roxana Maracineanu à Toulouse au départ d’une étape du Tour de France est plus qu’un encouragement aux coureurs de notre mythique fête populaire : c’est la promotion du « savoir rouler » à vélo. Le vélo, c’est du plaisir ! On y goûte souvent enfant après avoir vu les coureurs du Tour de France, en s’élançant avec ses parents dans un parc, puis en s’aventurant le long d’une rivière… Mais si on prolongeait le plaisir des cheveux au vent toute l’année ?

Lire l’article : cliquer

Télécharger l’article : cliquer

2 réactions au sujet de « Le vélo, ça s’apprend »

  1. On croit rêver … avec les préconisations de Mme Maracineanu et les mesures décidées du premier ministre ! Les enfants vont aller au collège à vélo ….
    Je dis : Bravo, retrouvons les libertés d’il y a soixante et dix ans !
    Sauf que d’un autre côté on construit toujours autant de voitures et, en cette période de sursaut écologique, on en construit qui polluent encore plus !
    Il y a comme une contradiction !

    1. Malheureusement vous êtes dans le vrai Annie :
      https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/10/16/les-populaires-4×4-urbains-une-source-majeure-d-emissions-de-co2-et-de-rechauffement-mondial_6015788_3244.html

      Nous devons tous collectivement changer.

      Les enjeux sont gigantesques. Apprendre aux enfants a faire du vélo et a respecter les règles de circulation c’est bien mais tant qu’on calquera notre développement sur la voiture, ces initiatives auront sans doute une portée limitée.

Répondre à Velo pour tous Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils