L’indemnité kilométrique vélo (IKV) sur le chemin du succès

L’indemnité kilométrique vélo (IKV) sur le chemin du succès

IKVLe Club des villes et territoires cyclables anime avec l’ADEME l’Observatoire de l’IKV depuis février 2016. Il a mené une enquête qualitative en avril-mai 2018 auprès de 66 employeurs privés et publics.

Les résultats de l’enquête indiquent une augmentation significative de l’usage du vélo chez les salariés qui bénéficient de l’IKV et un avis très positif des employeurs.
Le Club des villes et territoires cyclables demande au gouvernement d’inscrire la généralisation et l’amélioration de ce dispositif dans le projet de Loi d’orientation des mobilités (qui sera discuté au Parlement à l’automne) afin d’amplifier les effets positifs déjà observés et d’atteindre les objectifs ambitieux qu’il s’est fixés.
L’IKV, Indemnité kilométrique vélo, a été créée par la loi relative à la transition énergétique et à la croissance verte du 17 août 2015. Le décret n° 2016-144 du 11 février 2016 fixe le montant de l’indemnité kilométrique vélo à 0,25 €/km pour le secteur privé. Un plafond de 200 euros est fixé pour l’exonération de cotisations sociales pour l’entreprise (qui peut verser davantage) et d’impôt sur le revenu du salarié. L’IKV est cumulable avec le remboursement de l’abonnement de transports publics.

L’intégralité de cette très intéressante étude est à lire en cliquant ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :