Accueil » Blog » Des Conseils de quartiers tournés vers la mobilité

Des Conseils de quartiers tournés vers la mobilité

Les préoccupations autour de la mobilité sont légitimes et interrogent nos modes de vies, notre façon de nous déplacer au quotidien et la place accordée aux différents modes.

Indicateur probant relevé par deux de nos adhérents : la fréquentation de la gare TER de Rochefort qui semble largement dépassée la situation d’avant COVID et le stationnement vélos devant la halte ferroviaire littéralement pris d’assaut.

Ainsi, on n’a jamais autant parlé de mobilité dans les Conseils de quartiers ; petite revue des choses entendues.

Conseil de quartier du centre-ville (6 avril) :

Le Conseil de quartier du centre-ville (6 avril 2022) se préoccupe essentiellement de l’étude urbaine de centre-ville. Ainsi les questions de la salle se sont focalisées sur l’insécurité dans l’usage du vélo ce à quoi Alain Giorgis réponds que peu d’accident sont à dénombrer (sic).

Il est vrai qu’avec le peu de vélos qui s’aventurent dans les rues de Rochefort tôt le matin et à partir de 17h00 cela ne risque pas de faire trembler les courbes. En cause, une prédominance de la circulation automobile comme toujours. Sous le soleil, rien de nouveau. Vivement les voitures qui ne font pas de bruit.

Le conseil de quartier évoque également un garage à vélo « conséquent » et que cela « prends de la place ». Nous à Vélo pour Tous on trouve que c’est la voiture qui indéniablement prends de la place dans nos vies. Si véritablement on voulait installer un parc à vélo, on arriverait bien à trouver qq mètres carrés sur le court Roy Bry. Mais les premières questions à se poser sont pour qui, pour quoi et comment faire pour que celui-ci fonctionne ? Car certains auront sitôt fait d’employer la bonne vieille technique du chien qu’on tue car on dit de lui qu’il a la rage.

Article du Sud-Ouest à lire ici : cliquer

Conseil de quartier de Champlain Anatole France (31 mars) :

Le Conseil de quartier renverse la table en de disant préoccupé par les vélos sur les trottoirs, la vitesse trop excessive des automobiles, l’absence de visibilité de la zone 30 et les nuisances auditives sur l’avenue Gambetta. Rien que ça !

Il est temps que la Ville de Rochefort ouvre le débat d’une nouvelle définition de cet axe afin notamment de faciliter la vie des modes actifs. Les services pourront s’appuyer sur l’OAP 14 (à revoir : l’OAP14 dans le Plan Local d’Urbanisme) qui prévoit la création d’une voie cyclable avenue G.

D’abord le centre-ville !

Article du Sud-Ouest à lire ici : cliquer

Conseil de Le bois la forêt (5 avril)

A l’ordre du jour figurait l’aménagement du parc, route du Breuil Magné. Il a été signalé le revêtement des chemins réalisés avec de la poussière de pierre calcaire, et la difficulté pour les cyclistes de rouler sur ce type de revêtement. Il en va de même pour les piétons en cas de pluie.

Pour Madame Morin, élue municipale, qui ne recule dans aucun argument, précise que ce parc « est un espace naturel et que la circulation des vélos y est interdite ».

Pourtant Madame Morin, nous vous invitons à enfourcher votre vélo, vous y constaterez qu’une partie des voies situées dans ce parc est constitué du parcours de la voie ZEN que vos services ont mis en œuvre. Ainsi, la traversée des vélos est signalée par un totem avenue Bernadotte.

De même, rue André Malraux, une marque indique un itinéraire cyclable.

On ne peut pas être au fait de tout (merci de nous avoir lu Madame Morin).

entré de la voie Zen avenue Bernadotte
rue André Malraux

Ce qui est très embêtant cependant (on vous donne un sujet Madame Morin) est l’usage de ce matériau, qu’on utilise à tout bout de champs (rue Azyadé, jardin de la Corderie, chemins de Charente) et qui ne facilite ni la vie des vélos ni celles des personnes à mobilité réduite (fauteuils roulants, poussettes, canes, etc.

Conseil de quartier Chante-Alouette (12 avril)

Là on a dur lourd !

Depuis plusieurs années, cette instance aborde la question du Boulevard Pouzet qui constitue, bien naturellement, un sujet de procuration des habitants.

La Ville de Rochefort semble avoir souhaité, par le traitement qu’elle en fait, donner un caractère apaisé à une artère autrefois limitée à 50 km/h. D’ailleurs celle-ci sera requalifiée en rue sitôt les aménagements achevés et limitée à 30 km/h (déjà le cas pour les parties finalisées).

Dès que la Ville de Rochefort est interrogée sur l’absence de voies cyclables, il est rappelé que le dessin (le profil pour les non-initiés) de la voirie a été « co-construit » avec Vélo pour Tous. C’est vraiment trop d’honneur qui nous est fait. Nos garnitures de freins en rougissent. Mais vous vous rappelez le chien qu’on tue, ben là c’est une autre technique de communication qui relève de la persuasion : plus je répète un truc, et plus vous vous direz à un moment « ça doit être vrai puisque cela est dit ».

Ce qu’il convient de rappeler pourtant tient en trois points :

  1. La volonté des habitants de voir des pistes cyclables
    Ainsi, en 2016, avant d’entamer les travaux de réhabilitation de l’artère, le groupe de travail dit « Pouzet » (composé d’élus de Rochefort, de membres du Conseil des sages, et des membres des Conseils de quartiers) lançait un questionnaire pour savoir le caractère attendu de ce nouvel axe par les riverains et les usagers.
    Le souhait de voir la création de pistes cyclables fut le premier point révélé par cette enquête (dingue non ?),
    A retrouver ici, extrait journal ville de Rochefort avril/mai 2016 (on ne jette rien) : cliquer
  2. Des informations imprécises ?
    L’une des dernières réunion publique, celle du du 2 mai 2019, avait pour objectif, pour les services de la Ville de Rochefort, de présenter la « finalisation de la tranche 1 » du boulevard.
    Cette présentation est à retrouver ici : cliquer
    Ce document fait figurer une piste cyclable sur le tronçon n° 4 (tranche 1).
    Ce qui en effet avait retenu toute l’attention de Vélo pour Tous.
    Hors les travaux, aujourd’hui finalisés, font apparaître un trottoir qui semble « mixte » (piéton / vélo). Il convient ici de rappeler en préambule que les trottoirs sont réservés exclusivement aux piétons et assimilés (personne à mobilité réduite en fauteuil, les personnes qui conduisent à la main un cyclomoteur, une voiture d’enfant ou tout autre véhicule de petite dimension). Seuls les enfants de moins de 8 ans peuvent y circuler à vélo (sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police, à la condition de conserver l’allure du pas et ne pas occasionner de gêne aux piétons (Art. R.412-34 du code de la route).
  3. Un aménagement qui pose question
    Le 24 février 2020, Vélo pour Tous introduit un recours gracieux auprès de Monsieur le Maire lui demandant de se mettre en conformité avec l’article 228-2 du code de l’environnement (loi Laure).
    En résumé, le fait de réduire la vitesse à 30 km/h n’exonère pas une collectivité à mettre en place un aménagement cyclable au titre de l’article L.228-2 du code de l’environnement. Autrement dit, la mise en place d’une zone 30 km/h ne justifie pas l’absence d’aménagements cyclables en cas de rénovation de la voirie.
    > Recours à titre gracieux de Vélo pour Tous resté sans réponse à ce jour à lire ici : cliquer
    > Jurisprudence (si vous voulez être calés sur le L.228-2) : cliquer

En conclusion, pour le Boulevard Pouzet, Vélo pour Tous, depuis le début, porte l’idée d’une voie cyclable bidirectionnelle qui aurait permis le développement de la pratique du vélo et la desserte des quartiers et il est bien dommage de ne pas avoir saisie cette opportunité. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui.

A l’usage aujourd’hui, le carrefour constitué par le Boulevard Pouzet, les rues Paul Morchain et Edourd Benes constitue pour les cyclistes circulant sur cette pseudo-voie, venant du polygone, une zone infranchissable et dangereuse.

Nous sommes étonnés que le représentant de l’Etat n’ai pas alerté la Ville sur ces considérations règlementaires et que celle-ci continue à faire circuler ces informations de pseudo co-constructions infondées.

Vous avez des questions ? Ecrivez-nous : cliquer

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires